frise page principale

Les amanites

 

Les caractéristiques des champignons du genre des amanites sont répertoriées sur cette page.

Comment reconnaître les amanites ?

Les champignons appartenant au genre amanite se reconnaissent car ils présentent plusieurs critères communs:

Amanite

- Le chapeau conique ou plat peut avoir des pustules, commes des écailles (qui sont en fait un reste de "l'oeuf" quand l'amanite se développe). Sous le chapeau des amanites, on trouve des lames libres (on peut détacher facilement le chapeau du pied). Le plus souvent ces lames sont de couleur blanche car la sporée est également de cette couleur. Néanmoins certaines amanites peuvent avoir des lames de couleur, comme par exemple l'amanite des césars qui a des lames jaunes.

- Le pied est souvent allongé, contient toujours un anneau et à sa base une volve (sac au niveau du pied, lui aussi un reste de "l'oeuf") qui peut être ample ou très peu marquée selon l'espèce. Les caractéristiques de ces deux éléments sont essentiels pour déterminer ensuite les espèces entre elles. Enfin, la volve permet de différencier le genre amanite du genre lépiote: les champignons appartenant à ce genre possèdent en effet des lames libres souvent blanches, un anneau mais jamais de volve !

- Certaines amanites ont une odeur caractéristique, ce qui permet d'identifier les espèces au sein du genre amanite.

Les amanites sont-elles comestibles ?

Certaines amanites peuvent se consommer et sont même d'excellents comestibles comme l'amanite des césars ou l'amanite rougissante. En revanche, certaines amanites sont mortelles.

C'est le cas de l'amanite phalloïde, mais aussi des amanites blanches comme l'amanite vireuse, l'amanite printannière, ou l'amanite phalloïde variétée blanche. Les amanites blanches sont donc toutes à rejeter car elles sont très dangereuses. 

Quels sont les champignons du genre amanite ?

La liste suivante des amanites regroupe les champignons de ce genre. Cette liste d'amanites est non exhaustive et sera mise à jour au fur et à mesure: