frise page principale

Amanite jonquille

 

Amanite jonquille

Amanite jonquille ou amanita junquillea

Comment reconnaître l'amanite jonquille ?

L'amanite jonquille, parfois appelée amanita gemmata, pousse surtout sous les feuillus et les conifères mêlés de l'été à automne.

L'amanite jonquille possède les caractéristiques du genre amanite: une volve (sac au niveau du pied), un anneau, des lames libres et des spores blanches.

Au sein du genre des amanites, on reconnaît plus particulièrement l'amanite jonquille grâce à:

- Son chapeau jaune ochracé ou citrin, très vite plat, avec une marge courtement striée et des écailles blanchâtres disposées irrégulièrement. Les lames de l'amanite jonquille sont blanches.

- Son pied blanc ou citrin avec un anneau et une volve circoncise (qui s'arrête bien nette) à la base du pied. L'amanite jonquille possède une faible odeur quand on gratte son pied.

L'amanite jonquille est-elle comestible ?

L'amanite jonquille n'est pas comestible car c'est un champignon toxique

L'amanite jonquille peut-elle se confondre avec d'autres champignons ?

L'amanite jonquille est un champignon qui peut être confondu avec: 

- Amanite citrine (médiocre): mais ses lames sont de couleur citrin et surtout elle dégage un fort parfum de pomme de terre quand on gratte son pied, ce qui n'est pas le cas de l'amanite jonquille

Amanite phalloide (mortelle): mais celle-ci a un chapeau olivâtre souvent lisse, une volve en sac et a une odeur de rose fanée. De toute façon ces deux champignons sont à rejeter