frise page principale

Amanite tue mouche

 

Amanite tue mouches

Amanite tue mouche ou amanita muscaria

Comment reconnaître l'amanite tue mouche ?

L'amanite tue mouche est un champignon qui pousse sous les bouleaux ou épicéas de l'été à l'automne.

L'amanite tue mouche possède les caractéristiques des champignons du genre amanite: une volve (sac au niveau du pied), un anneau, des lames libres et des spores blanches.

Au sein du genre des amanites, on distingue l'amanite tue mouche grâce à: 

- Son chapeau de couleur rouge vif vermillon pouvant pâlir à l'orange/jaune après un temps de pluie. La marge de l'amanite tue mouche est striée et il y a des pustules blanches sur son chapeau que la pluie peut enlever. Ses lames sont toujours blanches.

 - Son pied blanc avec une volve "en créneaux" et un anneau blanc

L'amanite tue mouche est-elle comestible ?

L'amanite tue mouche est un champignon toxique qui provoque des troubles digestifs et neurologiques (syndrôme atropinique : hallucinations, sensations d'ivresse provoquant un sommeil profond)

L'amanite tue mouche peut-elle se confondre avec d'autres champignons ?

L'amanite tue mouche peut se confondre avec les champignons suivants:

- Amanite des césars (comestible): L'amanite des césars possède un pied et des lames jaunes ainsi qu'une volve blanche ample, en forme de sac alors que l'amanite tue mouche a un pied et des lames blanches et une volve "en réseau". Attention, certes l'amanite des césars ne possède pas de pustule blanche sur le chapeau mais l'amanite tue mouche peut les perdre en cas de pluie !

- Amanite phalloïde (mortelle): La plupart des personnes confondent l'amanite tue mouche avec l'amanite phalloide, ce qui explique qu'il y ait en fait peu d'intoxications avec l'amanite tue mouche, d'autant que sa couleur rouge est dissuasive. Cependant, cette confusion explique aussi le nombre important d'intoxications à l'amanite phalloide qui est moins connue mais est pourtant beaucoup plus dangereuse