frise page principale

Laccaire laqué

 

laccaire laqué

Laccaire laqué ou Laccaria laccata

Comment reconnaître le laccaire laqué ?

Le laccaire laqué pousse en forêt sous les feuillus, les conifères ou les bois mêlés de septembre à novembre. Ce champignon est également dénommé clitocybe laqué ou agaric laqué.

On reconnaît le laccaire laqué grâce à:

- Son chapeau sec et mat, mesurant jusqu'à 8 cm, recouvert d'une fine pélicule granuleuse et de couleur brun orangé vif à ocre rosâtre. La marge du chapeau est d'abord enroulée est ensuite irrégulière et ondulée. Les lames sont échancrées et espacées de la même couleur que le chapeau. Enfin, la sporée est de couleur blanche.

- Son pied long et grêle de la même couleur que le chapeau.

Le laccaire laqué est-il comestible ?

Le laccaire laqué est un champignon comestible dont on ne consomme généralement que le chapeau.

Le laccaire laqué peut-il se confondre avec d'autres champignons ?

Le laccaire laqué peut être confondu avec d'autres champignons:

- Le mycène pure et le mycène rosé (toxiques): mais ceux-ci possèdent des lames sérrées, une odeur désagréable d'acide cyanidrique (amande amère), et n'ont pas un pied orangé contrairement au laccaire laqué.

- Le laccaire améthyste (comestible) dont le chapeau et le pied sont de couleur violet et non orangé