frise page principale

Coulemelle

 

Macrolepiota procera 

 Coulemelle ou macrolepiota procera

 

Comment reconnaître la coulemelle ?

La coulemelle, également appelée lépiote élevée ou grande coulemelle, pousse dans les près ou les clairières en forêt de l'été à l'automne.

La coulemelle possède les caractéristiques des champignons du genre lépiote: un anneau, l'absence de volve au niveau du pied, des lames blanches libres, et une sporée de couleur blanche (les lames restent donc blanches tout au long de la vie du champignon).

Au sein des champignons du genre lépiote, on reconnaît la coulemelle grâce à:

 - Son chapeau de diamètre supérieur à 10 cm (jusqu'à 30 cm!), un peu mamelonné, de couleur beige avec des squames un peu plus foncés. Ce critère est essentiel pour ne pas confondre la coulemelle des petites lépiodes toxiques.

- Son pied long, raide, tigré et chiné (zébrures) avec un double anneau coulissant le long du pied.

- Sa chair blanche sans odeur spécifique.

La coulemelle est-elle comestible ?

La coulemelle est un champignon comestible réputée dont on consomme le chapeau.

La coulemelle peut-elle se confondre avec d'autres champignons ?

Il est important de bien vérifier que la taille du chapeau est supérieure à 10 cm, que le pied est chiné et que l'anneau coulisse facilement le long du pied pour éviter la confusion de la coulemelle avec:

- Petites lépiotes: de taille et de chapeau inférieure à 10 cm, elles sont toutes à rejeter car certaines sont mortelles

- Lépiote déguenillée (comestible): Le pied de cette lépiote n'est pas chiné et l'anneau n'est pas coulissant contrairement à la coulemelle

- Lépiote vénéneuse (toxique): elle pousse dans les détritus, compostes, bacs de plantes et a des squames bruns rougeâtres disposés en étoile sur son chapeau